La fiscalité immobilière subit de nombreux changements suite à la réforme de l’état. Découvrez ce que cela va changer pour votre maison ou appartement.

Du fédéral aux régions

La sixième réforme de l’État a notamment pour effet qu’une série de compétences sont maintenant régionalisées. En matière de fiscalité immobilière, certaines compétences ont été régionalisées et d’autres sont restées fédérales, ce qui amène une certaine complexité.

L’habitation « propre »

La déduction régionale ne concerne que l’habitation “propre”.

En résumé, ce terme désigne l’habitation que vous occupez personnellement en tant que propriétaire. Pour connaître sa définition exacte, cliquez sur ce lien.

Les ‘habitations non propres’, telles les résidences secondaires, restent une compétence fédérale.

Le bonus logement

Le bonus-logement est la réduction d’impôt dont bénéficient les personnes ayant contracté un prêt hypothécaire pour l’achat, la construction ou la rénovation de leur habitation.

Auparavant, lorsque vous souscriviez un prêt hypothécaire, vous saviez à quel avantage fiscal vous auriez droit pendant vingt ans. Ce n’est plus le cas. Le régime fiscal d’un prêt variera désormais au fil du temps selon la région.

Ainsi, pour les contrats de prêt hypothécaire conclus après le 1er janvier 2015, la réduction d’impôts est calculée non plus par rapport aux revenus de l’emprunteur mais sur la base d’un taux fixe, régional.

Vous déménagez d’une région à l’autre ?

C’est la complexité assurée ! Voici ce que l’expert fiscaliste Jef Wellens nous en dit :

« Un déménagement de l’autre côté de la frontière linguistique constitue l’ultime épreuve fiscale. Pendant un laps de temps de deux ans, votre prêt en cours pour votre habitation en Flandre sera en effet soumis à trois régimes et vous bénéficierez, dans l’ordre, de la réduction d’impôt flamande, de la réduction d’impôt wallonne et de la réduction d’impôt fédérale. » Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Enfin, pour plus d’informations sur les nouvelles règles en vigueur pour votre habitation, n’hésitez pas à consulter les sites régionaux ci-dessous.