Chacun, seul ou collectivement, a la possibilité de contribuer à la sauvegarde de notre belle planète : la mobilité douce est à la portée de tous et permet de lutter contre le réchauffement climatique.

Une énergie humaine et écologique

La mobilité douce se définit comme un mode de déplacement utilisant uniquement l’énergie humaine : marche à pied, vélo, trottinette, patins à roulettes... Rien de coûteux ou de polluant, nous sommes donc dans l’éco-mobilité ou mobilité durable.

Qu’est ce que l’éco-mobilité ?

Ce concept récent regroupe les modes de transports respectueux de l’environnement. Aujourd’hui, un large choix de produits éco-mobiles est disponible sur le marché : vélo électrique, trottinette électrique, Segway, Solowheel, Surfwheel, Hoverboard, etc.

Ces noms ne vous disent rien ? Voici leurs spécificités :

Le vélo à assistance électrique

De plus en plus répandu, le vélo électrique conquis de nombreux adeptes. N’allez pas croire que ce vélo fait tout le travail pour vous, il s’agit seulement d’une assistance ! En effet, la batterie du vélo à assistance électrique (VAE)  n'envoie son énergie au moteur que pour amplifier le mouvement du pédalier. Il s'agit donc d'une assistance discrète et limitée ne dénaturant pas la fonction première du vélo, ni son maniement. En Europe, si l’assistance se déclenche sans que l’on pédale, le VAE est alors considéré comme un scooter, il sera donc soumis à des contraintes réglementaires plus importantes.

La trottinette à moteur

Même principe pour la trottinette, qui, équipée d’un moteur électrique, constitue une aide efficace à la marche du piéton. Elle réduit notablement sa fatigue sur une longue distance lorsque l'état du sol le permet.

Le Segway

Le Segway PT  (Transporteur Personnel Segway) est un gyropode. C'est-à-dire un véhicule électrique monoplace, constitué d’une plateforme munie de deux roues sur laquelle l’utilisateur se tient debout, d’un système de stabilisation gyroscopique et d’un manche de maintien et de conduite. Vous l’aurez compris, il faut un petit temps d’adaptation pour se laisser emporter en toute confiance par cet « engin du futur ».

Le Solowheel

Il vous faudra également un peu de talent pour guider votre « solowheel » sur les trottoirs de la ville.  Ce monoroue électrique offre une autonomie de 15 kilomètres et peut rouler à près de 18 km/h. Posez vos pieds des deux côtés de la roue et inclinez-vous légèrement vers l'avant ou l'arrière pour accélérer ou freiner. L’engin ne pèse que 11 kg, vous pourrez donc l'emporter dans les transports en commun et le monter facilement au bureau pour le recharger.

Une combinaison gagnante

A vous de choisir désormais entre ces nouveaux moyens de locomotion si la distance à parcourir est un peu trop grande pour une simple marche à pieds. Vous pouvez également combiner votre mode de locomotion avec un transport en commun, et oublier les embouteillages !

Les modes de transport respectueux de l’éco-mobilité ne manquent pas sur le marché. Désormais, que ce soit pour les trajets courts ou longs, la voiture n’est plus la seule solution.

Soyons responsables et réfléchissons à deux fois avant de prendre notre voiture.